22 octobre 2007

Parfois on croit que tout va bien, et puis on s'aperçoit qu'on s'trompe. Et une fois encore j'ai tord. Cette fois j'envoie tout le monde balader. Et ça n'me ressemble pas, moi qui ne sait pas me mettre en colère, ni faire la tête. Et je ris.
Le masque est facile. Le jeu bien trop évident. Mais on s'en fout, puisque ça marche. Je ris et j'oublie.
Rien ne va sûrment plus en fait. Et je n'sais plus pourquoi. Le manque de nicotine, peut-être. L'accumulation de toutes ces ptites choses qui blessent mais qu'on s'empresse d'avaler sans rien dire, sûrment. Bref, je ne supporte plus personne et il me manque. On verra comment ça ira quand il sera là, près de moi. En attendant on ne cache plus l'énervement derrière des sourires hypocrites, on s'isole et on prend le froid en marchant seule dans les rues.

Posté par lutopiste à 20:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Parfois on croit que tout va bien, et puis on

Nouveau commentaire